Métro ligne 8 Métro ligne 6 Métro ligne 10 Motte-Picquet 

#

Ma grand-mère jouant aux Nerfs avec ses petits enfants

Pourquoi être devenu Chiropracteur ?


Parce que les capacités extraordinaires du corps humain me fascinent, depuis très longtemps.
Pourquoi certains sont sportifs, à l’aise pour bouger et d’autres non ?
Pourrait-on aider les non-sportifs, les toujours fatigués, les j’ai-mal-partout, les je-suis-pas-sportif-et-je-peux-rien-y-faire, les j’ai-mal-au-dos/a-la-tête/aux-jambes alors-je-bouge-pas, les sortez-sans-moi-je-reste-à-la-maison ?
J’ai toujours eu la conviction que rien n’était écrit à l’avance, que la douleur, les raideurs ne sont pas une fatalité.

Voilà pourquoi :

Ma petite grand-mère était destinée à finir en fauteuil roulant : vers la 50aine, ses lumbagos à répétition l'handicapaient terriblement. Elle a consulté beaucoup, beaucoup de spécialistes, réputés, de grands professeurs. Mais le diagnostic était le même : "si la kinésithérapie ne vous soulage pas, c'est qu'il n'y a rien à faire" (la chirurgie n'était pas indiqué). Sa nièce Chiropracteur en Australie lui a alors recommandé d'aller consulter une chiro près de chez elle.
C'était il y a 40 ans.
Aujourd'hui ma grand-mère a 96 ans. Elle est autonome, vit chez elle, sans fauteuil roulant et danse volontiers la Macarena si on la motive bien.


La Chiropraxie est là pour ça.


Vous écouter, comprendre où votre chemin s’est éloigné de la bonne santé, de la mobilité et vous accompagner pour y revenir.
Vous soulager, donner des conseils de posture, d’hygiène de vie, par quel sport démarrer en fonction de vos antécédents.
Et avoir vos retours : « je bouge beaucoup plus ! » « j’ai pu rejouer au foot avec mon fils ! » « j’ai réussi à visiter Seville sans avoir mal au dos, c’est incroyable ! » « je dors tellement mieux »...

Et là, moi je jubile, je suis reconnaissante de faire ce métier: j’ai accompli ma mission ... 🤲


Partager :

Ces articles pourraient vous intéresser :